Vous êtes ici :

BanniereBlog

Causerie du 17 avril

09 avril, 2014 0 Commentaires A beb seurt Par emgleobreiz

KAOZIOU / CAUSERIE

17 avril à 18h30 à la bibliothèque d'études de Brest

 

E 2005 e oa eet Maïwenn Morvan, dre zegouez eun tamm, da gelenn en Thailand. Pez na oa ken med eur bariadenn, eun avañtur da genta, 'neus padet seiz vloaz e gwirionez, etre Bangkok, Taiwan, ha Chengdu e Bro-Chin. A beb seurt studierien he-deus bet gwelet Maïwenn, bugale ha tud vraz, dezo da bal deski galleg. Perag ? An abegou o-deus d'hen ober a daol sklêrijenn war ar mod ma vever en deiz a hirio er broiou-hont, ha n'anavezom ket c'hoaz mad a-walh. Gand ar skiant prenet-ze eo bet cheñchet buhez Maïwenn Morvan ive, ha dedennuz eo selaou outi o tisplega deom penaoz eo beva du-hont, evid eun estrañjourez.

 

En 2005 Maïwenn Morvan est partie enseigner le français en Thaïlande. Ce qui au départ relevait plus du pari ou de l'aventure s'est finalement prolongé sur sept années, de Bangkok ha Chengdu en Chine, en passant par Taïwan. Maïwenn y a encadré de nombreux étudiants d'âges divers, dont le but était d'apprendre le français. Pourquoi ? Leurs raisons éclairent d'un jour nouveau la façon de vivre et d'envisager l'avenir dans ces pays lointains, que nous ne connaissons encore que mal. Cette expérience a changé la vie de Maïwenn de plus d'une façon, et c'est ce que l'on comprend quand elle nous décrit la vie qu'elle a menée là-bas, en tant qu'étrangère.

affiche-causerie avril-2014